Vies, morts et renaissances d’un séquoia

Vers le début des années 80, une amie de mes parents rentre des États-Unis avec un souvenir un peu particulier de son voyage : elle rapporte dans ses valises un morceau d’écorce de séquoia.
Peut-être a-t-elle une idée derrière la tête, sans doute veille-t-elle à ne pas laisser l’écorce se dessécher, toujours est-il qu’au bout de quelques jours une jeune pousse apparaît. Vivant en appartement, elle ne peut espérer faire pousser un séquoia sur son balcon, et c’est ainsi que le jeune arbre issu d’un mastodonte américain se retrouve planté dans le jardin de mes parents après avoir survolé l’Atlantique.

Enfant, il m’est arrivé quelques fois de jouer à sauter par dessus l’arbuste qui entamait alors sa croissance : une place de choix lui avait été décernée, au milieu d’un vaste espace de pelouse, on savait qu’il lui faudrait beaucoup de place s’il trouvait le terrain à son goût.
Le séquoia est un arbre à croissance rapide et il m’a vite rattrapé puis dépassé. Trente ans plus tard il était devenu l’arbre le plus imposant du jardin, dépassant des chênes qui pourtant étaient déjà adultes avant sa plantation.

Mais un jour le séquoia commence à montrer des signes alarmants, peu à peu il prend des couleurs automnales alors qu’il s’agit d’un arbre persistant. Aucun remède n’est envisageable sur un arbre de cette stature, alors il faut bien se rendre à l’évidence : l’exilé est en train de mourir. Une fois l’arbre sec, et sans qu’on ait su ce qui l’avait tué, il a fallu le faire abattre pour ne pas risquer un accident en cas de forte tempête.

C’est ainsi que j’ai récupéré deux très gros morceaux provenant de la base du fût, dont le diamètre devait bien approcher le mètre. Aujourd’hui je fabrique des objets tirés de cet arbre que j’ai vu grandir, et c’est une réelle satisfaction de connaître très précisément l’histoire de ce bois et ainsi de lui donner une nouvelle vie.

Bien entendu je ne sais pas si l’arbre duquel provenait le morceau d’écorce est toujours vivant et poursuit sa croissance aux États-Unis, mais j’ai tout de même une excellente nouvelle : le système racinaire de celui qui poussait chez mes parents n’était pas complètement mort puisque de jeunes pousses sont apparues sur la souche laissée après l’abattage, et celles-ci semblent très vigoureuses.

La nature est souvent pleine de surprises…

Voici quelques objets fabriqués ces derniers temps, en séquoia bien sûr ! La plupart seront proposés à la vente dans les jours qui viennent :

P1060687
Soliflore – Voir détails et prix…
P1060684
Pot à crayons – Voir détails et prix…
P1060682
Pot à crayons – Voir détails et prix…
P1060689
Coupe XXL
P1060677
Boîte – Voir détails et prix…
P1060691
Coupelle – Voir détails et prix…
P1060695
Petite assiette creuse

4 réflexions sur « Vies, morts et renaissances d’un séquoia »

  1. Génial cette histoire vraie !
    En espérant que les nouvelles jeunes pousses vous redonnent un nouvel arbre ! Magnifique toutes ces créations. Une deuxième « vie » pour votre sequoia 😉

    J'aime

    1. Merci pour ce commentaire !
      Oui il me semble que le séquoia est vraiment reparti, en espérant qu’il ne dépérisse pas à nouveau quand il aura atteint une taille respectable !

      J'aime

  2. Ah les sauts au-dessus du petit séquoia, moi aussi je m’en souviens bien … ! Et se demander un jour comment cela avait été possible face à cet arbre tout-à-coup devenu si grand….

    J'aime

    1. Et oui, au début un arbre c’est tout fragile, un chevreuil ou quelques chenilles avides de feuilles tendres peuvent le condamner, et puis sans qu’on s’en rende compte ça devient si grand que ça en paraît indestructible…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close